Sélectionner une page

Guilhem RANC, conseiller municipal Rassemblement National de Saint-André-les-Verges a tenu à s’exprimer sur la fierté nationale renaissante lors du mondial de football, et demande aux citoyens de sa commune, et à tous les citoyens français, de laisser le drapeau français sur les bâtiments. Voici ci-dessous son communiqué :

Chères dryates, chers dryats,
Au moment de la rédaction de ce texte la coupe du monde de football a débuté. La fierté nationale et l’amour du drapeau renaissent autour du ballon rond ! Beaucoup d’entre vous arborent fièrement le bleu blanc rouge : notamment aux fenêtres et aux balcons de Saint André. Ce moment de cohésion et de fierté nationale est une parenthèse de joie et d’espoir mais malheureusement trop éphémère. Qu’en est-il de ces drapeaux une fois la compétition terminée ? Au placard, au grenier ?
A l’heure où des haineux de la France et profiteurs du système défilent et nous défient en brayant dans nos rues tels des envahisseurs arborant ostensiblement des drapeaux étrangers (Maroc, Algérie etc) aux fenêtres de leurs voitures, il est nécessaire de rappeler qu’ici c’est la France ! Paradoxalement ceux-là rangent bien facilement leurs drapeaux (même si ils conservent leurs accoutrements communautaristes) quand ils s’agit de pointer auprès de services d’aides sociales financées par ceux qu’ils haïssent.
Chers dryates, chers dryats, laissez fleurir vos balcons et vos fenêtres de notre drapeau tricolore en signe de résistance même après la coupe du monde. Pour que Saint André reste Saint André, pour que la France reste la France.
Guilhem RANC saintandrefrontnational@yahoo.fr