Sélectionner une page

Guilhem RANC, conseiller municipal de Saint-André-les-Vergers, est intervenu lors du conseil municipal pour demander quelle était la politique budgétaire et économique de la majorité. Voici ci-dessous son communiqué :

Merci Mr le Maire,

Les mêmes causes entraînant les mêmes effets, vos orientations budgétaires cette année entraînent les mêmes remarques.

Vous dîtes;  » maintien du niveau des services offerts aux Dryats tout en poursuivant l’objectif de diminution des dépenses de fonctionnement « .

Premièrement, le choix des mots est important et vous n’offrez rien aux Dryats. Les gens travaillent, payent des impôts qu’on leur redistribue via des services notamment. Et en ce sens, s’ils ne payent pas moins cher d’impôts, je ne vois pas ce qui justifierait une baisse de niveau des services proposés.

Deuxièmement, l’objectif de diminution des dépenses de fonctionnement face à une baisse de recettes est la base même de n’importe quel budget. Cette évidence ne traduit pas une volonté politique mais une nécessité économique.

Vous me reprocherez sans doute un discours de politique trop générale mais pardon de remettre la politique au centre du jeu mais c’est la politique qui dicte les choix économiques et non pas l’économie qui dicte les choix politiques. C’est le sens des orientations budgétaires.

Malheureusement votre politique économique on ne la connaît pas. Et ce n’est pas exclusivement de votre faute. C’est de la faute aussi de décennies de mauvais choix politiques qui nous contraignent aujourd’hui, par des transferts de compétences, de pouvoirs etc à incarcérer la politique dans la rigueur économique ; la baisse des dépenses, des investissements… bref dans la platitude politique la plus totale.

C’est à dire ce que vous nous proposez ce soir.